Autour de la Grande Guerre > Web > "Il y a 100 ans" : une page Facebook pour redonner vie aux lettres de tranchées de son arrière-grand-père

"Il y a 100 ans" : une page Facebook pour redonner vie aux lettres de tranchées de son arrière-grand-père

Photo prise par Paul Cabouat pendant la Première Guerre mondiale
© D.R.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Lucie Tesnière a enquêté pendant 4 ans sur l’histoire de sa famille pendant la Première Guerre mondiale, à partir de l'abondante correspondance de son arrière-grand-père, Paul Cabouat, qui fut médecin dans les tranchées. Des recherches qui ont donné lieu à un livre (Madame, vous allez m’émouvoir) mais aussi à une page Facebook, intitulée "Il y a 100 ans".

Jeune trentenaire, Lucie Tesnière met la main en 2012 sur des centaines de lettres, de dessins et de photos de son arrière-grand-père Paul Cabouat, qui fut médecin dans les tranchées. Elle décide alors de prendre un congé sabbatique pour se consacrer entièrement à l'exhumation de ces précieuses archives, et mener une véritable enquête pour remonter le fil de toute son histoire familiale.

Pour l'aider dans sa démarche, elle s'appuie sur un autre trésor de famille : les mémoires de Jules, le père de Paul, dans lesquelles il a consigné les histoires que son fils, médecin de retour du front, lui a racontées à la table familiale. «Trouver les mémoires de Jules m’a beaucoup aidée, confie Lucie : là où Paul le médecin n’écrit qu’une ligne dans ses lettres parce qu’il n’a pas le temps ou qu’il est épuisé, son père, lui, raconte l’histoire dans toute son intégralité. Peu à peu s’est installé entre Jules - pourtant né en 1856 -  et moi un dialogue, un dialogue qui dépassait les 4 générations qui nous séparent. »

Ses nombreuses recherches incitent Lucie à rédiger un livre, dans lequel elle raconte les dessous son enquête, illustrée par de nombreuses photos et extraits de lettres.

Une page Facebook pour partager l’histoire au-delà du livre

En attendant de trouver un éditeur pour son livre, Lucie décide d'ouvrir une page Facebook pour y partager des extraits de la correspondance de son arrière-grand-père qu'elle n'a pas pu exploiter dans son ouvrage. Intitulée "Il y a 100 ans", la page redonne vie à ses ancêtres à travers différents extraits de lettres accompagnés de photographies inédites, publiées de façon régulière et chronologique. On y trouve aussi des croquis originaux dessinés par Paul Cabouat à destination de son jeune frère, qui lui expliquent notamment le fonctionnement des combats, la position des artilleurs, etc.

Au-delà de l'impact émotionnel de ces archives sur la propre famille de Lucie Tesnière, le grand public peut légitimement être interpellé par la richesse d'un tel témoignage, qui resurgit au grand jour 100 ans après ces terribles évènements qui ont traumatisé plus d'une génération.

> Visiter la page Facebook "Il y a 100 ans"