Autour de la Grande Guerre > Theatre > Le Chemin des Dames au théâtre

Le Chemin des Dames au théâtre

La pièce de théâtre Le Chemin des Dames.
© D.R.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Le Chemin des Dames, une décision politico-militaire réfléchie ?

Position stratégique très importante depuis l’Antiquité, le Chemin des Dames a été le théâtre de nombreux conflits. La décision d’y mener une attaque le 16 avril 1917 est un désastre, causant de multiples pertes.

À partir de documents d’époque sur le Conseil de Guerre qui détermina l’offensive, l’auteur Bruno Jarrosson mêle circonstances historiques et dialogue théâtral pour rendre l’intensité dramatique d’une décision pimentée d’enjeu et d’incertitude. Ce huis-clos tendu voit s’affronter trois hommes politiques (Poincaré, Painlevé, Ribot) et trois militaires (Nivelle, Pétain, Micheler), points de vue et ambitions.

La scène se déroule dans un wagon en gare de Compiègne le 6 avril 1917. Le général en chef Robert Nivelle a été nommé en décembre 1916 pour préparer une attaque massive au printemps 1917. Il a prévu d’attaquer avec 800 000 hommes et 3 000 canons le 16 avril au Chemin des Dames. Depuis que le plan est divulgué, beaucoup d’officiers et de généraux ont fait connaître leurs réticences. Le ministre de la Guerre, Paul Painlevé, récemment nommé à la suite de la démission de Lyautey – qui ne croyait pas lui non plus au plan Nivelle – a clairement pris parti contre ce plan, après une enquête approfondie. Le président de la République Raymond Poincaré, lassé de ces disputes qui affaiblissent l’armée et le commandement, a convoqué une ultime réunion pour débattre et décider de lancer l’attaque ou pas.

Une création contemporaine aux multiples enseignements

Fiction s’appuyant sur une circonstance historique, Le Chemin  des Dames a été écrit par Bruno Jarrosson, directeur associé de DMJ Consultant et professeur de philosophie, pour illustrer l’importance de la prise de décision en entreprise. La décision de lancer l’attaque du Chemin des Dames pose quelques questions qui se croisent dans le monde économique : qui est réellement décideur ? Existe-il une bonne décision ? Peut-on être sûr du choix fait ? Quelle est la décision la moins inacceptable ?

Mais c’est aussi un rappel historique fort de sens. Passionné d’histoire, Bruno Jarrosson nous permet au travers de dialogues dynamiques de voir s’affronter politiques et généraux qui argumentent sur la nécessité ou non d’une attaque. Les éléments donnés sont fondés sur des points historiques avérés par les sources : les critiques de Painlevé et Pétain, la demande du report de l’attaque, les hésitations de Poincaré, la consultation des généraux, l’affrontement Micheler-Nivelle, la démission de Nivelle, le refus de cette démission.

Joué de nombreuses fois en entreprises, Le Chemin des Dames a été présenté au grand public à Craonne, le 16 avril 2011, date anniversaire du début de l’offensive Nivelle, lors d’une journée d’hommage à tous les morts, blessés et disparus de la Grande Guerre, et le 11 novembre 2013 à Bois-Colombes où cette pièce a rencontré un grand succès.

Ce spectacle produit par Les Théâtr’Ailes, association culturelle, est aussi le point de départ d’un projet pédagogique : des rencontres-débats avec l’auteur étant proposés auprès des collégiens et lycéens.

 

Bibliographie

Le Chemin des Dames, Bruno Jarrosson, Librairie éditions Tituli, 2013