Autour de la Grande Guerre > Theatre > Le Chant des coquelicots, un conte théâtral sur la Grande Guerre

Le Chant des coquelicots, un conte théâtral sur la Grande Guerre

Extrait du conte théâtrale Le Chant des coquelicots
© Les Déchargeurs
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Le Chant des coquelicots met en scène l'histoire d'un couple séparé par la Grande Guerre, dans un spectacle empreint de poésie à découvrir jusqu'au 18 avril au Théâtre des Déchargeurs, à Paris.

Le spectacle, écrit et interprété par Karine Mazel-Noury et Pierre Deschamps, a été créé à partir d'interviews, de récits, de films documentaires et de fiction autour de la guerre et plus particulièrement celle de 1914-1918. Une importante collecte de témoignages a été réalisée en amont du spectacle, notamment issus de correspondances de guerre, donnant un récit intime et historique lorsqu'il aborde la vie quotidienne du couple, ou mythique quand leur parcours révèle les effets permanents des conflits.

Le Chant des coquelicots met ainsi en scène autour du couple central formé par François et Jeanne une multitude de personnages empruntant parfois à la mythologie ou au contraire ancrées dans la réalité quotidienne et qui révèlent d'une guerre à l'autre les mêmes souffrances et incertitudes.

Le texte, élaboré à partir de formulations improvisées au cours des répétitions, est un un travail de composition associant la parole et la danse. L'esthétique épurée laisse toute sa place à l'imagination du spectateur.

Informations pratiques

Du 11 janvier au 18 avril 2016

Théâtre des Déchargeurs, 3 rue des Déchargeurs, 75001 Paris

En savoir plus