Autour de la Grande Guerre > Publications Recentes > Perpignan pendant la Première Guerre mondiale

Perpignan pendant la Première Guerre mondiale

Sans illustration

De 1914 à 1918, 1 170 Perpignanais sont morts au front sur une population d’environ 40 000 habitants. Cela ne fut pas sans laisser de traces dans les coeurs, mais aussi dans la ville. Si cet ouvrage perpétue le souvenir des combattants et leur rend hommage, il n’oublie pas ceux qui restèrent à l’arrière. En effet, Perpignan a accueilli et soigné beaucoup de blessés. Sa population, sous l’impulsion de la section perpignanaise de la Croix-Rouge française, du maire, Joseph Denis, et de l’évêque, monseigneur de Carsalade du Pont, s’est fortement mobilisée pour soutenir l’effort de guerre et accueillir les réfugiés. La vie continuait, mais différemment que ce soit sur le plan social, économique ou culturel.

L’histoire de Perpignan pendant la Grande Guerre n’avait pas, jusqu’à ce jour, intéressé beaucoup d’historiens locaux. La Ville de Perpignan, dans le cadre des actions impulsées par la mission Centenaire dans les Pyrénées-Orientales, a oeuvré pour rassembler une vingtaine de chercheurs de tous horizons et combler ce vide. Ainsi, universitaires, historien militaire, journalistes, généalogiste, président et membres d’associations, conservateurs et archiviste, ont travaillé sur des thèmes variés, pour que désormais, la première guerre mondiale à Perpignan prenne sens dans l’Histoire.

Ouvrage collectif (universaitaires, historiens, associations) sous la direction de Mme Michelle Pernelle. Editions Sutton, 232 pages, 25 euros.