Autour de la Grande Guerre > Publications Recentes > Hommes et patrimoines en guerre - L’heure du choix (1914-1918)

Hommes et patrimoines en guerre - L’heure du choix (1914-1918)

Sans illustration

On connaît le rôle joué par les historiens dans la guerre de 14-18. Peut-être plus discrète mais tout aussi importante a été la mobilisation des archéologues et des historiens de l’art dans ce conflit, où la destruction de monuments et d’œuvres d’art a été systématiquement imputée à l’Allemagne. Ces actes de « barbarie » venaient corroborer l’idéologie du combat du droit mené contre des ennemis inhumains.

Pendant la Grande Guerre, les historiens de l’art et archéologues – universitaires, directeurs de revues, théoriciens, érudits, inspecteurs du patrimoine, conservateurs, à la tête d’institutions culturelles ou responsables de fouilles – s’engagèrent sur le terrain ou à l’arrière. Les études réunies dans ce volume se proposent de contribuer à l’histoire des pratiques intellectuelles mises en œuvre en temps de guerre, dans une perspective transnationale.

La guerre est ainsi appréhendée comme un « laboratoire », où naissent des méthodes et des savoir-faire nouveaux en matière de recherche, de restauration et de conservation.

Contenu de l'ouvrage

Choisir son camp : regards croisés des archéologues et historiens de l’art européens 

  • « La belle internationalité » des sciences de l’Antiquité à l’épreuve de la Grande Guerre, Ève Gran-Aymerich
  • Samaritains de l’art ou apôtres de la guerre ? Retour sur Paul Clemen et son réseau, Christina Kott
  • Archéologues italiens à travers la Grande Guerre, Massimiliano Munzi
  • Les préhistoriens espagnols face à la Grande Guerre, Francisco Gracia Alonso

Enseigner et éditer : parler du passé au temps présent, depuis l’arrière 

  • Les civilisations anciennes à l’épreuve de la Grande Guerre : l’offensive de la « Science française » Annick Fenet
  • Camille Jullian et l’Allemagne au fil des temps, Jürgen v. Ungern-Sternberg
  • L’enseignement de l’histoire de l’art comme enjeu patriotique ? Le fonctionnement de l’École du Louvre pendant la Grande Guerre, Marie Tchernia-Blanchard
  • Échanges épistolaires au temps de la Grande Guerre : archéologues et historiens de l’art en correspondance avec Salomon Reinach, Hervé Duchêne
  • « Une diversion à l’obsession anxieuse du présent et de l’avenir ». Franz Cumont et l’expérience du terrain à l’épreuve de la Grande Guerre, Corinne Bonnet

De nouvelles pratiques et de nouvelles disciplines

  • Des « beaux arts » à « l’histoire de l’art » : devenir d’une discipline dans les universités britanniques en guerre, Émilie Oléron Evans
  • La Grande Guerre et la formation de l’hittitologie dans le cadre des études sur le Proche-Orient ancien, Silvia Alaura
  • Défendre la mémoire. Les musées italiens en « uniforme de guerre », Fabio Pagano
  • L’archéologie russe en Asie centrale au début du XXe siècle : entre Première Guerre mondiale, révoltes, famine et révolution, Svetlana Gorshenina 

Hommes et patrimoines en guerre - L’heure du choix (1914-1918), sous la direction d’Annick Fenet, Michela Passini et Sara Nardi-Combescure (dir). Editions universitaires de Dijon. 300p, 20 euros.
> En savoir plus