Autour de la Grande Guerre > Publications Recentes > Dictionnaire Clemenceau

Dictionnaire Clemenceau

© D.R.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

« Le tombeur de ministères », « le Tigre », « le premier flic de France », « le Père la Victoire »... Que de qualificatifs pour un seul homme ! Il est vrai que la carrière politique de Georges Clemenceau fut longue et a traversé les grands moments de l'histoire de France et de l'Europe. Commencée sous le Second Empire, elle s'est achevée quelques jours avant les prémices du premier grand choc économique du XXe siècle : la crise de 1929. Captif dans Paris assiégé en 1870, maire de Montmartre au début de la Commune, puis député, sénateur avant de devenir ministre de l'Intérieur et président du Conseil par deux fois, Georges Clemenceau n'a pas été un homme politique comme les autres. Passionnément aimé et admiré par les uns, violemment contesté et haï par les autres, souvent solitaire, il n'a cessé de lutter pour construire la république dont il rêvait.

Toujours en mouvement, refusant la médiocrité, Clemenceau préférait la rébellion à la compromission. Insolent et frondeur, il le fut tout autant dans sa vie privée. Ses aventures amoureuses furent nombreuses – il épousa une Américaine puis divorça –, ses amitiés et ses inimitiés longues et fidèles. Animé de passions multiples, il fut tour à tour journaliste, critique dramatique, écrivain, esthète, mécène, collectionneur, jardinier...

Ce Dictionnaire révèle les innombrables facettes d'un personnage à la destinée hors du commun. Il permet aussi de mieux comprendre l'action d'un homme d'État qui occupe une place de premier plan dans l'histoire de notre pays.

L'ouvrage a été dirigé par Sylvie Brodziak, maîtresse de conférences HDR en littérature française et histoire des idées à l'université de Paris Seine-Cergy-Pontoise et auteur notamment d'un Clemenceau (Presses universitaires de Vincennes, 2015), et par Samuel Tomei, historien spécialiste de Ferdinand Buisson et auteur de Clemenceau au front (éditions Pierre de Taillac, 2015). Ils ont réuni autour d'eux 33 spécialistes français et étrangers.

Editions Robert Laffont, collection Bouquins, 736 pages. Sous la direction de Sylvie Brodziak et Samuel Tomei. Préface de Jean-Noël Jeanneney.