Autour de la Grande Guerre > Peinture > Exposition "Alexandre Zinoview : le théâtre de la guerre"

Exposition "Alexandre Zinoview : le théâtre de la guerre"

© D.R
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Du 18 mai au 10 décembre 2017, l’Historial de la Grande Guerre de Péronne (80) présente une exposition consacrée à l’oeuvre atypique et méconnue de l’artiste russe Alexandre Zinoview, qui fut agent double durant la Grande Guerre.

Né en Russie en 1889, Alexandre Zinoview s’installe à Paris en 1908 au coeur du Montparnasse bohême, côtoyant  de nombreux artistes dont Picasso, Foujita ou encore Diego Rivera. Il participe au bouillonnement artistique de l’époque, expose aux Salons, mais est aussi au service de la police secrète tsariste, pour qui il espionne les révolutionnaires russes en exil.

Artiste éclectique dans ses inspirations, Zinoview s’empare de nombreuses techniques en utilisant de multiples supports. Son art de la composition et les postures de ses personnages font de son expérience de la guerre un authentique théâtre – son théâtre personnel où il met en scène sa vision de l’humanité et ses fantasmes, mais aussi le théâtre des opérations, des nationalismes et des passions politiques, celui des souffrances collectives, des émotions et des destins individuels. Cette exposition retrace un destin personnel hors norme et met en lumière un parcours artistique singulier, où peinture, graphisme et photographie se nourrissent les uns les autres.

Divisée en sept sections, l'exposition proposée par l'Historial de Péronne retrace la vie de l'artiste de manière chronologique. Quand éclate la Première Guerre mondiale, Zinoview répond à l’appel de Blaise Cendrars et s’engage comme volontaire. Versé à la Légion étrangère, il part sur le front de Champagne, où il intègre en 1915 l’Ambulance russe. Son séjour au Corps expéditionnaire russe (1916-1917) bascule avec la révolution en Russie et la mutinerie de La Courtine. Fin 1918, après de longs mois à l'hôpital, Zinoview part aux États-Unis avec une délégation de la Légion pour promouvoir le dernier emprunt de guerre. L’armistice le trouve au Canada, angoissé par le retour à la vie civile alors que sa double vie d'agent a été révélée.

Informations pratiques
Du 18 mai au 10 décembre 2017
Historial de la Grande Guerre
Château de Péronne - BP 20063 - 80201 Péronne Cedex
 03 22 83 14 18 /info@historial.org
www.historial.org
Entrée libre