Autour de la Grande Guerre > Musique > Maurice Ravel, un musicien à Verdun

Maurice Ravel, un musicien à Verdun

Maurice Ravel en soldat
© Gallica/BnF
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Au début du conflit, Maurice Ravel est déjà un compositeur internationalement reconnu. Bien que réformé, il tient à se faire engager et est envoyé à Verdun en 1916. Il reprend la composition à partir de 1917.

La Grande Guerre de Maurice Ravel

Exempté de service militaire pour raison de santé, Maurice Ravel n’est pas sujet à la mobilisation en 1914 mais il multiplie les démarches administratives pour être reconnu apte au service, ce qu’il obtient en mars 1915.

Affecté dans les services automobiles, Maurice Ravel part pour l’est de la France en mars 1916 et rejoint la section T.M.171 cantonnée à Bar-le-Duc. Il dépanne des véhicules et transporte des soldats et des correspondances militaires. En avril 1916, il est admis dans le corps ambulancier et rejoint une unité plus proche du front, l’ambulance 13, qu’il conduit au château des Monthairons transformé en hôpital. Il y séjourne 15 jours et se remet à la musique avec le piano de la demeure, le 13 avril 1916.

Cependant sa santé demeure fragile et à l’automne 1916, affecté à Châlons-en-Champagne, il est opéré et hospitalisé, conséquence d’une dysenterie. En janvier 1917, la mort de sa mère l’affecte profondément. Il reprend la composition et produit une œuvre en hommage à ses camarades disparus au front, Le Tombeau de Couperin (1917).

Il est muté à Versailles en mars 1917 puis réformé le 1er juin 1917, mettant un terme à sa carrière militaire.

En savoir plus

Hommage à Maurice Ravel au château des Monthairons

Cent ans après son passage au château, un concert rend hommage à Maurice Ravel, interprété par le pianiste de renommée internationale François-Noël Thiollier. Le concert est complété d’une exposition de photos de l’hôpital en 1915-1916, d’une présentation d’objets de Maurice Ravel (casque, bidon, lettres de guerre) et d’une lecture de textes de lettres de guerre de Maurice Ravel écrites en Meuse. Une plaque commémorative rappelant Maurice Ravel sera placée dans le vestibule du château.

Informations pratiques

15 avril 2016
20h30
Château des Monthairons
55320 Monthairons

Nombre de places limité, à prendresur réservation uniquement au 03 29 86 00 70.