Autour de la Grande Guerre > Musique > Archives > En images : musique et musiciens de la Grande Guerre

En images : musique et musiciens de la Grande Guerre

La Fête de la Musique, le 21 juin, est l'occasion de rappeler que malgré la guerre, la musique était omniprésente pendant la Grande Guerre, que ce soit à travers les chansons des tranchées, l'engagement dans le conflit d'illustres musiciens (Ravel, Butterworth, etc.), la fabrication d'instruments insolites à partir de bidons ou de gamelles, etc. sans oublier, bien entendu, les fanfares officielles des régiments militaires. L'entrée en guerre des Etats-Unis, en 1917, ne fera d'ailleurs qu'amplifier la présence musicale dans le conflit, avec notamment la déferlante du jazz et du rag-time, des musiques nouvelles importées en particulier par les soldats noirs américains dont le plus célèbre d'entre eux : James Reese Europe.
Voici, ci-dessous, quelques images d'archives.

62t502614.jpg

Le quartet du 301e Stevedore Regiment (manutentionnaires noirs américains), rattaché au 23e génie, le 12 septembre 1918.

© Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine

A Issoudun, dans la région Centre, les Américains installent une école d'aviation entre 1917 et 1919 (> lire "Issoudun : le centenaire de la création de l'aérodrome américain"). Ici, un orchestre pose devant le baraquement du journal "Plane news", le 20 mars 1918. 

© Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine

La musique du 7ème R.I. de New-York rejoignant le 2ème C.A., près de Corbie dans la Somme, le 11 avril 1918.

© Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine

Rencontres sportives interalliées de Saint-Aignan, le défilé en musique, non daté.

© Musée de Sologne

Le Wisconsin Band en représentation dans une ville de la vallée du Cher, non daté.

© Musée de Sologne

Fanfare américaine en répétition, sur la base militaire située dans la Vallée du Cher.

© Musée de Sologne

Les Tambours du 10e bataillon fusiliers britanniques de Northumberland, en 1914.

© Gallica

"Le Poilu" est le nom que le grand violoncelliste Maurice Maréchal donna à son violoncelle fabriqué en juin 1915. Plicque et Neyen, deux soldats (morts au combat) et menuisiers dans le civil, le conçurent à partir de bois de caisse de munitions allemandes et de morceaux de porte en chêne.
À plusieurs reprises, Maurice Maréchal eut l’occasion de se produire en concert devant le quartier général. C’est ainsi que Joffre, Foch, Mangin et Pétain apposèrent leur signature sur la table de cet instrument de fortune. Lorsque le régiment se déplaçait pour aller au front, l’instrument voyageait dans le fourgon de ravitaillement, au-dessus des boîtes de conserve. Il fut amené ainsi deux fois au siège de Verdun.

Des soldats allemands à l'arrière, avec des instruments de leur propre fabrication. L'album "Violon Bidon !", compilation de chansons et de morceaux interprétés sur des instruments de fortune, est paru aux éditions Hortus en avril 2017.

Jeune compositeur très prometteur, le Britannique George Butterworth s'engagea dès le début dans la Première Guerre mondiale. Il fut abattu par un sniper allemand, dans la Somme, le 5 août 1916. De lui, on retient principalement le cycle de mélodies "A Shropshire Lad", composé entre 1910 et 1911, sur des textes du poète Alfred Edward Housman, dont le glaçant "Is my team ploughing" - la plainte d'un jeune paysan décédé et enterré qui se rappelle les bons moments de sa jeunesse. 

Maurice Ravel, l'un des plus illustres compositeurs français d'il y a 100 ans, s'engagea dans la Grande Guerre où il exerca notamment comme ambulancier. Son histoire est décrite en détail par Michel Bernard, auteur du livre "Les Forêts de Ravel", dont nous avons publié des extraits sur Centenaire.org.

© gallica.bnf.fr / Bibliothèque Nationale de France

Spécialiste du ragtime, compositeur et arrangeur, le lieutenant James Reese Europe fut membre du 15e régiment d'infanterie de la garde nationale de New York, et contribua à diffuser cette musique nouvelle en Europe. Il embarqua sur le navire Pochantas pour débarquer à Brest le 27 décembre 1917. Dès son arrivée, avec son orchestre, il interpréta une version jazzy de "La Marseillaise".

© Wikicommons
  • 62t502614.jpg
  • 62t503790_p.jpg
  • 62t504990_p.jpg
  • 111-sc-13775.jpg
  • 111-sc-152886.jpg
  • 111-sc-152887.jpg
  • le_10eme_bataillon_de_tambours_.agence_rol_btv1b6932792z_p.jpg
  • Le violoncelle des tranchées
  • violon_bidon2.jpg
  • george_butterworth2.jpg
  • Maurice Ravel en 1916
  • James Reese Europe
informations
Diaporama (série d'images thématique)