Autour de la Grande Guerre > Litterature > Les Gardiennes, par Ernest Pérochon

Les Gardiennes, par Ernest Pérochon

Sans illustration

Les Gardiennes nous dépeint la vie dans les campagnes durant la première guerre mondiale. Pendant que les hommes sont au front, la France essentiellement rurale doit s’organiser. Ce sont les femmes, les enfants et les vieillards qui se mobilisent donc en attendant le retour des hommes décimés par les combats. Les Gardiennes sont à la tâche : la grande Hortense, Solange, Francine, Léa… doivent administrer leurs domaines en attendant le retour de la paix.

L’auteur :

Ernest Pérochon est né à Courlay dans les Deux-Sèvres en 1885. Instituteur et écrivain, il a obtenu le Prix Goncourt en 1921 pour le roman Nêne. Son oeuvre puise son inspiration dans le terroir poitevin. Il est mort d’une crise cardiaque en 1942, alors qu’il faisait l’objet d’une surveillance de la gestapo.

Les Gardiennes, 272 p., éditions Marivole, 10 février 2016. Préface d’Eric Kocher-Marboeuf, maître de conférences à l’Université de Poitiers, président de l’Association des Amis d’Ernest Pérochon.