Autour de la Grande Guerre > Expositions > Exposition "Marie Curie, une femme au Panthéon"

Exposition "Marie Curie, une femme au Panthéon"

© Détail de l'affiche de l'exposition
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Du 8 novembre 2017 au 4 mars 2018, une exposition entièrement dédiée à Marie Curie est organisée au Panthéon, le lieu même où elle repose, à l'occasion du 150e anniversaire de sa naissance. Un des chapitres concerne un épisode de sa carrière peu connu du grand public : celui de son engagement au service des blessés de la Grande Guerre.

L’histoire de Maria Skłodowska, devenue Marie Curie, est légendaire. Née le 7 novembre 1867 à Varsovie, Maria Sklodowska quitte son pays natal à 24 ans pour venir étudier les sciences à la Sorbonne. C’est en 1894 qu’elle rencontre le physicien Pierre Curie. Ils se marient en 1895. Elle obtient alors la double nationalité franco-polonaise. Ensemble, ils découvrent deux nouveaux atomes, radioactifs : le polonium et le radium. En 1903, avec l'obtention du prix Nobel de physique, le couple devient célèbre. Trois ans plus tard, Pierre meurt accidentellement. Marie continue seule l’oeuvre scientifique initiée avec lui. Elle obtient un second prix Nobel en 1911, celui de chimie, elle enseigne à l’université de Paris et dirige un laboratoire de recherche à l’Institut du radium (devenu Institut Curie) jusqu’à son décès en 1934. En 1995, Marie Curie devient la première femme à entrer au Panthéon pour ses propres mérites.

Pour cette exposition, le Musée Curie et le Centre des monuments nationaux ont fourni un travail muséographique important en s’appuyant sur la richesse des archives du musée ainsi que de prestigieux prêts de la Bibliothèque nationale de France et de la famille. Carnets de laboratoire, cahiers de note, journal intime, photographies, prix Nobel, lettres, objets personnels, instruments scientifiques, films de famille, coupures de presse, archives des Actualités cinématographiques... offrent une immersion dans les coulisses des travaux scientifiques de Marie Curie, mais aussi dans son univers personnel et familial, permettant de redécouvrir certains épisodes de sa vie, méconnus ou oubliés.

Les rayons au secours des blessés de la Grande Guerre

Conçue comme un récit chronologique, l’exposition présentée au Panthéon jusqu'au 4 mars 2018 se déploie en cinq chapitres thématiques, chacun dévoilant un aspect de la vie et du parcours de Marie Curie, depuis sa naissance en Pologne jusqu’à sa postérité. Le chapitre 4, intitulé "Les rayons au service de la médecine", concerne tout particulièrement le rôle joué par la scientifique pendant la Première Guerre mondiale. Quittant son laboratoire pour se rendre sur les lignes du front, Marie Curie n’a de cesse de développer l’utilisation de la radiologie médicale, notamment ambulante grâce aux voitures radiologiques ("petites Curies") ; plusieurs dizaines de milliers de blessés sont ainsi radiographiés en quatre ans. 

Après la découverte des différentes parties de l'exposition dans le transept nord du monument, les visiteurs pourront poursuivre leur découverte de Marie Curie par une visite de la crypte du Panthéon, et plus particulièrement du caveau VIII où reposent Marie et Pierre Curie et enfin, par une visite du Musée Curie, situé à 5 minutes à pied du Panthéon, rue Pierre et Marie Curie, au coeur du site parisien de l’Institut Curie.

Informations pratiques

Du 8 novembre 2017 au 4 mars 2018
Tous les jours de 10h à 18h
Place du Panthéon, 75005 Paris
www.paris-pantheon.fr