Autour de la Grande Guerre > Expositions > Exposition "L'autre campagne - une femme à l'arrière dans la guerre"

Exposition "L'autre campagne - une femme à l'arrière dans la guerre"

La ferme d’Antonia, début du 20e siècle. Sabonnaire, commune de Saint-Maurice-en-Gourgois. Devant la ferme de droite à gauche : le Vidal, personnage non identifié, Antonia, sa mère.
© Collection particulière.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Jusqu'au 14 janvier 2018, le Musée d'histoire du 20e siècle d'Estivareilles, dans la Loire, présente une exposition dédiée à l'engagement des femmes à l'arrière pendant la Première Guerre mondiale, à travers la correspondance entre une jeune agricultrice et son mari parti à la guerre.

1er août 1914, le tocsin retentit dans toute la France. Les paysans, occupés aux moissons, se figent dans les champs. Le temps semble s’être arrêté. Les hommes doivent regagner leur régiment. Ils abandonnent leur terre, en pleine période de récolte. Les chevaux sont réquisitionnés. Eux qui servaient à tirer la charrue, serviront demain à tracter un canon. Les campagnes se vident de leurs bras. Il ne reste que les femmes, les enfants et les vieillards. Le 7 août 1914, le président du conseil, René Viviani, appelle les femmes à remplacer les hommes dans les champs. Elles devront gérer les moissons et les vendanges pendant que les hommes seront engagés au front.

C'est en hommage à ce "front intérieur" que le musée d'histoire du 20e siècle, situé à Estivareielles (42), a souhaité organiser une exposition originale, du 21 mai 2017 au 14 janvier 2018. A partir d’une correspondance entre une jeune agricultrice (Antonia) et son mari parti à la guerre (Eugène) mais aussi grâce à de nombreux objets témoins, l’exposition dévoile les dessous de cette vie à l’arrière - Eugène étant parti au front, Antonia doit faire face aux responsabilités de la ferme : organiser les moissons, trouver des ouvriers, descendre au marché à Firminy pour vendre les produits de la ferme, entretenir sa maison, se rendre à la messe... Dans ses lettres journalières à destination de son époux, Antonia lui livre ses difficultés à la ferme mais aussi celles de la commune.

Informations pratiques

Du 21 mai 2017 au 14 janvier 2018
Musée d’histoire du 20e siècle - Résistance et Déportation
Rue du couvent, 42380 Estivareilles
Contact : 04 77 50 29 20 / museehistoire.estivareilles[at]wanadoo.fr