Autour de la Grande Guerre > Expositions > Exposition "Amours en guerre" à Péronne

Exposition "Amours en guerre" à Péronne

José de Andrada, L’adieu, estampe [ca. 1916-1918],
© Collection du musée des Beaux-Arts de Reims ©HGG (7 FI149) Y.Medmoun
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Du 19 mai au 9 décembre 2018, l'Historial de la Grande Guerre à Péronne présente, à partir de correspondances, d'objets d’artisanats, de photographies, une exposition consacrée au thème de l'amour pendant la Première Guerre mondiale.

L’entrée en guerre et les mobilisations générales scellent la séparation entre ceux qui partent et celles qui restent. À grande échelle, le conflit secoue les histoires personnelles et brise parfois les relations amoureuses. Manque affectif et sexuel, attente, peur de la mort, urgence du partage, décalage irréductible des expériences, espoir et abattement composent alors le complexe quotidien conjugal. De toute évidence, les couples – déjà formés ou en devenir – n’échappent pas au désastre de la guerre.

À l’échelle intime, le conflit crée des bouleversements profonds, qu’il nous est encore aujourd’hui difficile de saisir. Les nombreuses correspondances permettent pourtant d’entrer dans ces liens de papier tissés entre le front et l’arrière. À leur lecture, on mesure combien le conflit agit sur les individus et leurs pratiques sociales. Plus largement, le maintien de ces liens épistolaires réguliers et souvent quotidiens explique en partie, sans doute, comment civils et combattants ont enduré, si longtemps, une guerre meurtrière et absurde.

« Amours en guerre » suit les traces épistolaires de ces intimités bouleversées par la grande catastrophe.

Un parcours en 3 grandes sections

Dans sa construction, le parcours de l’exposition se déploie selon une logique à la fois chronologique et thématique divisée en 3 grandes sections :

  • La Séparation
  • La Longue durée de la séparation
  • Le Retour ou la Mort : Deuils, Pertes et Retours

En fil rouge de l’exposition, une frise photographique, constituée à partir des collections de l’Historial de la Grande Guerre mais aussi de fonds prêtés par d’autres institutions et collections privés. Les photographies sélectionnées sont à découvrir avec la logique de l’exposition, mises en regard avec les objets, les correspondances et le contenu de la section dans laquelle elles apparaissent.

Des correspondances, des objets d’artisanats, des photographies et des oeuvres graphiques jalonnent le parcours de l’exposition, certains accrochés d’autres exposés en vitrine. 

Lectures de correspondances et mur du souvenir

L’exposition est enrichie par des lectures de correspondances, réalisées par des membres de l’équipe de l’Historial de la Grande Guerre qui prêteront leur voix à cette occasion. Elles sont à découvrir tout au long de l’exposition via des bornes tablettes et douches sonores.

Egalement, dans le sas précédent l’entrée de l’exposition, le public est invité à découvrir des témoignages inédits et personnels, directement transmis par des anonymes. Tout au long de la création et de la mise en scène de l’exposition, l’Historial de la Grande Guerre a lancé plusieurs appels à contributions, pour récolter des témoignages d’amours, issus de l’histoire personnelle de ceux qui ont choisi de nous les transmettre.

Informations pratiques
Exposition du 19 mai au 9 décembre 2018.
Historial de la Grande Guerre de Péronne

Place André Audinot, 80200 Péronne

> En savoir plus