Autour de la Grande Guerre > Exposition "Mars 1917 : le repli allemand et la destruction de nos villages"

Exposition "Mars 1917 : le repli allemand et la destruction de nos villages"

"Un coin du village détruit". Roisel, le 29 juillet 1917
© BDIC / fond Valois
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Cent ans après l'opération Alberich, commencée en mars 1917, une association d'histoire locale de la région de Péronne propose une exposition itinérante visant à honorer la mémoire des habitants qui ont souffert de l'occupation allemande.

Initiée par l'Association pour la Recherche sur l’Histoire Locale (ARHL) basée à Poeuilly, et soutenue par la Mission du Centenaire, l'exposition "Mars 1917 : le repli allemand et la destruction de nos villages" vise à faire connaître le vécu spécifique des territoires de l’est de la Somme et du nord de l’Aisne qui, durant la Bataille de la Somme et dans les mois qui ont suivi, étaient encore sous occupation allemande.

Quelques semaines avant l'offensive française sur le Chemin des Dames dans l'Aisne, en avril 1917, l'armée allemande a organisé, entre le 5 février et le 20 mars 1917, une opération stratégique de repli derrière la ligne fortifiée nommée Siegfried (ou Hindenburg). Bien connue sur le plan stratégique et militaire, les effets destructeurs de l'opération Alberich sur la population locale sous domination ennemie l'est en revanche beaucoup moins. Lors de leur retrait en effet, les Allemands ont détruit de nombreux villages et forcé de nombreux civils à l'exil.

Après la guerre, les villageois évacués rentreront en partie dans leurs communes dévastées, mais les villages ne retrouveront pas leur niveau de population d'origine. L’ancrage des familles dans ces territoires ruraux de l'Aisne et de la Somme leur fera toutefois trouver l’énergie de la Reconstruction.

Composée de panneaux historiques illustrés par des photographies et cartes postales de l'époque (dont beaucoup proviennent de fonds privés), l'exposition itinérante a été validée sur le plan historique par plusieurs conseillers, notamment Jacques Coquelle, Frédéric Pillet et David de Sousa, mais aussi par Gerd Krumeich, professeur émérite de l’Université de Düsseldorf et vice-président du Centre international de recherche de l’Historial de la Grande Guerre. Ce dernier, qui est également membre du Conseil scientifique de la Mission du Centenaire de la Première Guerre Mondiale, a notamment effectué des recherches sur les historiques des régiments allemands pour nourrir le contenu de l'exposition. 

Informations pratiques

Du 7 au 17 mars, Médiathèque de Roisel (80240)
Les 18 et 19 mars, Salle Polyvalente de Cartigny (80200)
Les 25 et 26 mars, Eglise de Boucly (80240)

Le 24 juin, Eglise d'Hervilly (80240)
Du 2 novembre au 22 décembre, Office de Tourisme de Péronne (80200)

 

Plus d'informations sur arhlpoeuilly.org