Asie > Thailande > La Thaïlande et le Siam dans les collections de l'ECPAD

La Thaïlande et le Siam dans les collections de l'ECPAD

Arrivée des troupes siamoises à Marseille et à Istres, août 1918. Photographe : Pierre Pansier.
© ECPAD
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

En août 1914, le Siam est un royaume indépendant mais fortement contraint par des liens imposés au début du XXe siècle par les puissances occidentales, dont la Grande-Bretagne et la France. Également en relation avec l’Allemagne, le royaume du Siam rejoint pourtant le camp des alliés le 22 juillet 1917. En effet, le roi Vajiravudh (Rama IV) voit dans le ralliement à la cause des alliés un intérêt stratégique et commercial, espérant ainsi obtenir l’égalité avec les nations engagées dans la guerre.

À la déclaration de guerre, plusieurs navires marchands allemands sont saisis par l’armée royale du Siam. En 1918, un corps expéditionnaire est envoyé sur le front occidental. Composé de 1 284 volontaires, ce corps, dirigé par le lieutenant-général Phya Pijaijarnrit, débarque dans le port de Marseille en août 1918. Les soldats Siamois sont immédiatement dirigés vers le front, combattant dans les tranchées en septembre 1918.

Un groupe de pilotes siamois est également mis à contribution dans le conflit. Formés dans les écoles de l’air françaises, notamment à l’école de Cazaux en Gironde, ces pilotes volontaires effectuent plusieurs missions vers la fin de la guerre. Les troupes siamoises participent au défilé de la victoire sur les Champs-Élysées le 14 juillet 1919.

Les archives photographiques et cinématographiques de l’ECPAD contiennent de nombreux documents sur la participation de l’armée royale du Siam dans la guerre : le nombre de clichés et d’éléments de tournage sont relativement nombreux par rapport au faible effectif militaire déployé en France et présentent des intérêts documentaires et esthétiques. Il existe des reportages photographiques et des épreuves de tournage montrant l’arrivée des troupes siamoises à Marseille, ainsi que leur départ pour le front, fixant de très beaux portraits de ces combattants. Les visites du roi Rama IV aux écoles d’aviation ont été également couvertes par les opérateurs de la SPCA. Des images fixes et animées témoignent de la remise de la croix de guerre au drapeau de l’armée siamoise en Allemagne en mars 1919. Seules des images animées existent pour le défilé des troupes du Siam lors du 14 juillet 1919 à Paris.

Enfin, le fonds privé Rosier (D31) renferme un bel ensemble de tirages consacrés notamment à la visite à Tien-Tsin du maréchal Joffre. Devenu diplomate, celui-ci est chargé en 1921 de porter le salut du gouvernement français aux chefs d’États d’Extrême-Orient qui ont participé à la Grande Guerre. À ce titre, il visite successivement l’Indochine, le Siam, le Japon, la Chine et les États-Unis.

Si vous souhaitez recourir aux images de l'ECPAD pour mener à bien vos projets culturels, vous pouvez consulter les images en médiathèque, commander les images ou commander une prestation.

Les archives de la SPCA sur le Siam
Nombre de photographies : 100
Nombre de films comportant des séquences montrant des Siamois : 10