Archives départementales > Archives > Les Archives départementales de l'Allier

Les Archives départementales de l'Allier

Les archives départementales de l’Allier ont sélectionné dans leur fonds ces documents inédits. À voir sur le site des archives départementales : une exposition virtuelle et des activités pédagogiques.

Albert Melin, instituteur de Montluçon a été mobilisé dès  le début du conflit.  Lettre à son épouse Noémie datée du  5 aout 1914. Cote 117 J 1.
Albert Melin, instituteur de Montluçon a été mobilisé dès le début du conflit. Lettre à son épouse Noémie datée du 5 aout 1914. Cote 117 J 1. 1/2
© Archives départementales de l'Allier
Albert Melin, instituteur de Montluçon a été mobilisé dès le début du conflit. Lettre à son épouse Noémie datée du 5 aout 1914. Cote 117 J 1. 2/2
© Archives départementales de l'Allier
Le départ des hommes mobilisés dans la commune de Bagneux. Photographie prise entre 1916 et 1918. Cote 9 J 69.
© Archives départementales de l'Allier
Photographie d’un combattant prise par l’adjudant Albert Melin près du front, dans la région de Soissons. Cote 117 J 7.
© Archives départementales de l'Allier
Afin de distraire les combattants et d’entretenir le moral des troupes, le commandement organise des représentations théâtrales. Programme d’une « journée de festivités » aux armées. Cote 117 J 1.
© Archives départementales de l'Allier
Jean Quinault, Pierre Gay et Claude Pettelet, soldats originaires du département de l’Allier font partie des fusillés de Vingré dans l’Aisne le 4 décembre 1914. Registre de matricule du soldat Jean Quinaud. Cote 1 R 820.
© Archives départementales de l'Allier

Le département de l’Allier accueille plusieurs hôpitaux militaires temporaires ou auxiliaires dans des bâtiments réquisitionnés en raison de leur grande capacité d’accueil. Ils emploient de nombreuses femmes qui ont choisi de s’engager comme infirmières. Photographie prise devant le château de Bellevue à Yzeure. Cote 9 J 69.

© Archives départementales de l'Allier
Rapport du Commissaire de police de Montluçon au Préfet de l’Allier sur l’état d’esprit des milieux ouvriers daté du 10 février 1917. Cote 1 M 718.
© Archives départementales de l'Allier
La censure interdit la publication d’articles jugés tendancieux ou antipatriotiques. Les coupures ou « caviardages » sont révélés par des « blancs » dans les colonnes des journaux. Une du journal La Croix de l’Allier du 20 février 1916. Cote 1 M 2032.
© Archives départementales de l'Allier
Afin de financer l’effort de guerre, l’Etat encourage les Français à acheter des bons de la Défense ou à souscrire aux emprunts de la Défense Nationale. Carte postale envoyée par A. Melin datée du 2/12/1917. Cote 117 J 1.
© Archives départementales de l'Allier
Le 11 novembre 1918, à 11 heures du matin, l’armistice entre en vigueur. Une du journal le Courrier de l’Allier du 12 novembre 1918. Cote JAL 18 151-301.
© Archives départementales de l'Allier
Carte postale représentant l’inauguration du monument aux morts de Deux-Chaises. Cote 2 FI 3.
© Archives départementales de l'Allier
  • Albert Melin, instituteur de Montluçon a été mobilisé dès  le début du conflit.  Lettre à son épouse Noémie datée du  5 aout 1914. Cote 117 J 1.
  • Albert Melin, instituteur de Montluçon a été mobilisé dès  le début du conflit.  Lettre à son épouse Noémie datée du  5 aout 1914. Cote 117 J 1.
  • Le départ des hommes mobilisés dans la commune de Bagneux. Photographie prise entre 1916 et 1918. Cote 9 J 69.
  • Photographie d’un combattant prise par l’adjudant  Albert Melin près du front, dans la région de Soissons. Cote 117 J 7.
  • Afin de distraire les combattants et d’entretenir le moral des troupes, le commandement organise des représentations théâtrales. Programme d’une « journée de festivités » aux armées. Cote 117 J 1.
  • Jean Quinault, Pierre Gay et Claude Pettelet, soldats originaires du département de l’Allier font partie des  fusillés de Vingré dans l’Aisne le 4 décembre 1914.  Registre de matricule du soldat Jean Quinaud. Cote 1 R 820.
  • Photographie prise devant le château de Bellevue à Yzeure. Cote 9 J 69.
  • Rapport du  Commissaire de police de Montluçon au Préfet de l’Allier sur l’état d’esprit des milieux ouvriers daté du 10 février 1917. Cote 1 M 718.
  • La censure interdit la publication d’articles jugés tendancieux ou antipatriotiques.  Les coupures ou « caviardages » sont révélés par des « blancs » dans les colonnes des journaux. Une du journal La Croix de l’Allier du 20 février 1916. Cote 1 M 2032.
  • Afin de financer l’effort de guerre, l’Etat encourage les Français à acheter des bons de la Défense ou à souscrire aux emprunts de la Défense Nationale. Carte postale envoyée par A. Melin datée du 2/12/1917. Cote 117 J 1.
  • Le 11 novembre 1918, à 11 heures du matin, l’armistice entre en vigueur. Une du journal le Courrier de l’Allier du 12 novembre 1918. Cote JAL 18 151-301.
  • Carte postale représentant l’inauguration du monument aux morts de Deux-Chaises. Cote 2 FI 3.
informations
sources
Archives départementales de l'Allier
Diaporama (série d'images thématique)