Experiencing the Centenary
Discovering the Centenary
Understanding the Centenary
Experiencing the Centenary
Discovering the Centenary
Understanding the Centenary
Node > (2/2) En films et photos, les Sammies à Brest en 1917 et 1918

(2/2) En films et photos, les Sammies à Brest en 1917 et 1918

Entre 1917 et 1918, ce ne sont pas moins de 800 000 soldats américains qui débarquent à Brest avant de rejoindre le front de la guerre qui fait rage en Europe. Des opérateurs de l’armée américaine ont filmé leur arrivée au port, leur installation dans la ville, l’organisation de la vie quotidienne, la rencontre avec les Brestois. La Cinémathèque de Bretagne a acquis ces images exceptionnelles auprès des Archives américaines (NARA) et a procédé à une nouvelle numérisation haute définition à l’occasion du centenaire de cet événement historique à l’échelle nationale. La Cinémathèque a choisi de présenter ces images sous différentes formes : ciné-concert, ciné-conférences, exposition de photos, puis édition d’un DVD.

Ces images d’archives témoignent de la rigueur et la mobilisation des Américains qui débarquent dans le port de Brest avec tout le matériel nécessaire pour une implantation massive. Des matériaux de construction à la nourriture, en passant par les véhicules automobiles, tout est déchargé sur les quais et déployé sur les différents sites (camp de vie de Pontanézen, hôpitaux…). La vie brestoise passe donc à l’heure américaine en l’espace de quelques semaines, sous le regard parfois circonspect des habitants. Le quotidien s’organise, les relations se nouent, les cultures se rencontrent.

> A voir aussi : (1/2) En films et photos, les Sammies à Brest en 1917 et 1918

© Cinémathèque de Bretagne

L'arrivée des Américains à Brest, à partir de novembre 1917, suscite l'enthousiasme de Brestois, dont cette femme qui arbore le drapeau "Stars and stripes".

© Cinémathèque de Bretagne

Le pain industriel américain, qui fera connaître en France le pain de mie, est compact et facile à couper en tranches égales.

© Cinémathèque de Bretagne

Alec a perdu son père et ses frères à la guerre et sa mère est morte. Adopté par le capitaine Brisbois, du 161e RI Us, il retrouve le sourire.

© Cinémathèque de Bretagne

Des prisonniers de guerre allemands, d'un régiment berlinois, creusent des trous pour y enfoncer des poteaux sous le contrôle du génie américain.

© Cinémathèque de Bretagne

De novembre 1917 à décembre 1918, plus de 800 000 Sammies débarquent à Brest. Arrivés à bord de paquebots, ils empruntent des barges pour rejoindre la terre.

© Cinémathèque de Bretagne

Sur le port, le déchargement des marchandises nécessite de gros moyens de manutention, dont une grue ici manoeuvrée pour descendre un camion à terre.

© Cinémathèque de Bretagne

Après une marche harassante avec de gros godillots et un lourd havresac, s'allonger dans l'herbe pour un moment de détente est un plaisir divin.

© Cinémathèque de Bretagne

Le Léviathan, camouflé en "razzle dazzle", salue une dernière fois la terre de France, accompagné par un petit cotre breton sous voiles.

© Cinémathèque de Bretagne

Les jeunes pensionnaires, surveillées par les religieuses, ne doivent pas regarder les Sammies, pourtant bien attirants dans leurs beaux uniformes !

© Cinémathèque de Bretagne

Ces vétérans de la bataille de la Marne font l'objet d'attentions et de dons de cigarettes de la part des Sammies.

© Cinémathèque de Bretagne

116 516 morts, 204 002 blessés au combat, le bilan est lourd pour les USA. Les plus chanceux goûtent à la convalescence à Brest et ses environs.

© Cinémathèque de Bretagne

Dans l'attente du George Washington le 13 décembre 1918, le transmetteur américain prépare ses pavillons pour saluer le Président Wilson.

© Cinémathèque de Bretagne
  • 185bis.jpgVoir la vidéo
  • 149.jpg
  • 163.jpg
  • 185.jpg
  • 012.jpg
  • 195.jpg
  • 204.jpg
  • 156.jpg
  • 129.jpg
  • 153.jpg
  • 188.jpg
  • 180.jpg
  • 091.jpg
informations
sources
Cinémathèque de Bretagne
Diaporama (série d'images thématique)