Experiencing the Centenary
Discovering the Centenary
Understanding the Centenary
Experiencing the Centenary
Discovering the Centenary
Understanding the Centenary
Node > Le centenaire de l’entrée en guerre des Américains

Le centenaire de l’entrée en guerre des Américains

Troupes américaines arrivant à Saint-Nazaire
© ECPAD
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Les Etats-Unis entrent officiellement dans la Première Guerre mondiale le 6 avril 1917, aux côtés des pays de l'Entente. Par dizaines de milliers, les "Sammies" arrivent par la mer sur des paquebots géants et mettent pied à terre en Europe dans les grands ports de la façade atlantique (Bordeaux, Brest, Saint-Nazaire...), apportant avec eux armes, munitions et motivation, mais aussi culture et sport (jazz, boxe, basket...), et surtout, l'espoir partagé par des millions de soldats et de civils d'en finir avec ce conflit qui s'enlise.

L’agenda 2017 du Centenaire prolonge la dimension internationale qu’incarnait en 2016 le centenaire des batailles de Verdun et de la Somme en se tournant vers l’Atlantique et les Etats-Unis. L’arrivée des troupes américaines sur le front a été un tournant dans le déroulement de la Première Guerre mondiale : les commémorations de ce centenaire constituent un événement majeur du cycle commémoratif, célébrant par ailleurs l’amitié indéfectible entre la France et les États-Unis depuis la guerre d’indépendance.

Le Centenaire en France : de l’Atlantique au front de l’ouest

Le Centenaire se déploiera sur l’ensemble du territoire, et plus particulièrement sur la façade atlantique, avec les villes de Boulogne-sur-Mer, Brest et Saint-Nazaire qui préparent leurs propres saisons commémoratives.

Boulogne-sur-Mer : le débarquement du Général Pershing à Boulogne-sur-Mer le 13 juin 1917 à la tête du corps expéditionnaire marque l’entrée en guerre des Américains. En 2017, la ville consacrera à ce moment historique de nombreuses manifestations commémoratives, dont le point d’orgue sera la journée du 13 juin 2017.
> En savoir plus

Brest : une démarche culturelle métropolitaine est lancée avec plusieurs expositions organisées par la ville, le musée de la marine et le centre généalogique du Finistère. Parmi les thèmes retenus, un recensement des naissances et mariages franco-américains issus de ce débarquement, une rétrospective de la vie dans le camp militaire du quartier de l’Europe et une exposition mettant en valeur les fonds d’archives municipaux sur le débarquement des troupes américaines. La cinémathèque de Bretagne mobilisera pour l’occasion ses archives d’époque. La ville de Guilers programmera un son et lumière. Le jazz sera aussi mis à l’honneur par des concerts. Le point d’orgue de cette commémoration sera la grande cérémonie franco-américaine organisée le 4 juillet 2017, jour de la fête nationale américaine, près du monument américain aujourd’hui géré par l’ABMC.
> En savoir plus

Saint-Nazaire : les Américains ayant choisi la région nazairienne comme base de transit européenne numéro un, leurs premiers navires transportant la First Division arrivent à Saint-Nazaire le 26 juin 1917. Pour permettre l’arrivée des convois militaires, les ballons dirigeables de la base de Paimboeuf/St-Viaud surveillent l’estuaire. En un an, 198 000 « Sammies » et plus de 3 millions de tonnes de matériel débarquent à St-Nazaire. À Savenay, les Américains construisent un hôpital où 87 454 soldats sont soignés jusqu’en 1919. Ce débarquement marqua profondément Saint-Nazaire et sa région, tant en matière d'aménagement urbain et paysager qu’en histoires familiales. En 2017, de nombreuses commémorations – à travers des cérémonies patriotiques, des festivités culturelles et sportives – célèbreront cet événement transatlantique.
> En savoir plus

The Bridge

Autre événement majeur, tout à la fois historique, culturel, sportif et économique, le projet The Bridge, parrainé par Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense, et Jean-Marc Todeschini, Secrétaire d’Etat aux Anciens combattants et à la Mémoire. Ce projet verra le retour à Saint-Nazaire, dans son port de construction, du Queen Mary 2 d’où il partira à destination de New-York pour une grandiose traversée de l’Atlantique. A cette occasion, un défi inédit opposera les plus grands multicoques de course au Queen Mary 2 ; une armada de navires rassemblant les marines des pays impliqués dans la Grande Guerre accompagnera le paquebot de Brest à Saint-Nazaire ; des entreprises nouvellement adhérentes au cercle de réflexion du « Club des 100 » seront également du voyage et réfléchiront à l’entreprise de demain ; des événements célébrant cent ans d’influence de la culture américaine seront organisés à Nantes, Saint-Nazaire et New-York, ainsi que durant la traversée (conférences, expositions, documentaire).
> Rendez-vous sur thebridge2017.com

Le Centenaire américain ailleurs en France

Aisne : de nombreux lieux de mémoire portent la trace des différentes unités américaines engagées en France : le Chemin des Dames où le 370e régiment d’infanterie, formé de soldats noirs, a participé à la libération du département ; la fontaine Roosevelt à Chamery, offerte par la famille Roosevelt en mémoire du pilote Quentin Roosevelt, fils du Président des États-Unis d’Amérique, tombé le 14 juillet 1918 ; le monument au pilote James McConnell, pilote et membre fondateur de l’escadrille Lafayette, auteur de l’ouvrage Flying for France, tombé à Flavy-le-Martel le 19 mars 1917 ; le grand mémorial de la Cote 204 qui surplombe la ville de Château-Thierry.

Le musée franco-américain de Blérancourt et les différents lieux de mémoire américains dans l’Aisne seront ainsi en 2017 puis en 2018 les lieux principaux où se manifesteront l’amitié franco-américaine et l’engagement des Doughboys sur le front ouest.

Meuse : Tous les acteurs de la Meuse vont s’unir dans un vaste programme de manifestations et de commémorations. Du Saillant de Saint-Mihiel à l’Argonne, du cimetière de Romagne-sous-Montfaucon au mémorial de la butte de Montsec, la Meuse transmet une émotion unique liée à l’authenticité des vestiges et des paysages. Elle témoigne de la violence des combats et de la souffrance des soldats, et du rôle essentiel joué par les Américains dans la reconstruction de ce territoire.

Côte-d'Or : les archives de la ville de Dijon proposent une exposition à partir du 6 avril sur l'arrivée massive de soldats américains en juillet 1917, et la mise en place de nombreuses infrastructures (hôpital, laboratoire, dépot de matériel, dépôt d'aviation, etc.) qui ont perturbé la popuation dijonnaise (> En savoir plus)

Sologne : Le Romorantinais et la vallée du Cher organisent quantité d'évènements en 2017 pour célébrer le Centenaire de la présence américaine dans cette région, avec notamment deux expositions (au Musée automobile Matra de Romorantin-Lanthenay, base aérienne de Gièvres) à partir du 6 avril. (> En savoir plus)

Nord : à Villeneuve d'Ascq (59), une exposition itinérante sur le thème du sport est proposée dès le 6 avril, à travers l'impact de l'entrée en guerre des Etats-Unis

Bien d'autres évènements sont organisés à travers l'Héxagone tout au long de l'année 2017, à retrouver dans l'agenda du Centenaire. Retrouvez par ailleurs de nombreux contenus historiques (articles de fond, extraits de livre, diaporams d'archives...) sur le thème des Etats-Unis dans la Grande Guerre dans notre dossier.

> Découvrez la brochure de la saison franco-américaine (téléchargement PDF / liseuse PDF)